Parallel StatesYves Dorison at Culture Jazz in France gave Parallel States a nice review.

“Une affaire de famille en quelque sorte et un peu plus que cela. Nous nous sommes laissés prendre par ces figures musicales souvent méditatives…”

Album Review

by Yves Dorison
Culture Jazz (http://www.culturejazz.fr/spip.php?article2950#mf)

Chacune des neuf pièces composées par le pianiste Matthew Fries correspond à une peinture de Loryn Spangler-Jones, artiste contemporaine reconnue et célébrée à juste titre. Accessoirement, elle est la sœur du musicien. Une affaire de famille en quelque sorte et un peu plus que cela. Nous nous sommes laissés prendre par ces figures musicales souvent méditatives. Certaines sont inspirées du tableau, pour d’autres c’est l’inverse (voir ici). Quoi qu’il en soit, le résultat est probant et l’on ne s’ennuie jamais, ce qui est plutôt bon signe à l’écoute d’un disque solo, d’autant que l’exercice est assez casse-gueule, n’est-ce pas. Certes, Matthew Fries n’est pas un révolutionnaire de l’ordre établi mais son sens du rythme, sa capacité mélodique et sa sensibilité en font un pianiste attrayant. Il mériterait même d’être un peu plus connu par chez nous. À découvrir donc sans attendre, ne serait-ce que pour le plaisir de la découverte.